AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Culture G d'Arda [en construction]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 14 Oct 2007 - 15:17

Voici un résumé du Silmarillion tel que le propose Tolkienfrance.net, tout crédit leur est dû.
Je me suis chargée de rajouter des illustrations que je trouve pertinentes.




_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5


Dernière édition par le Lun 14 Jan 2008 - 2:01, édité 19 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 14 Oct 2007 - 15:26

Ainulindalë
Le récit de la Création


Au commencement, Eru, le Premier, l'Unique, celui que les Elfes nomment Ilúvatar, créa les Ainur, les Bénis, qui firent devant lui une Grande Musique, et de celle-ci naquit le Monde, .

Quand tout fut terminé, les Ainur contemplèrent leur œuvre et ils eurent une Vision, ils virent toute l'histoire du Monde défiler devant eux et assistèrent à la naissance des Enfants d'Ilúvatar : les Elfes et les Humains.

Eblouis par tant de splendeur, de nombreux Ainur décidèrent de se rendre dans le Monde, mais, à leur grande surprise, ils n'y trouvèrent que les ténèbres. Ils comprirent alors qu'il leur incombait de faire en sorte que leur Vision s'accomplisse, et ils entreprirent de grands travaux, chacun dans son domaine et selon ses capacités. Ceux-ci furent nommés les Valar, les Puissances du Monde.

C'est alors que Melkor, le plus puissant d'entre eux, se dressa pour revendiquer pour lui seul la demeure des Enfants d'Ilúvatar - la Terre que les Elfes nomment Arda - mais les autres Valar refusèrent et ce fut la discorde.

Les Valar prirent forme et couleur par amour pour les Enfants d'Ilúvatar, et ils ordonnèrent la Terre du mieux qu'ils purent, la transformant en un jardin de plaisirs. Voyant cela, Melkor entra dans une grande fureur et il prit à son tour une apparence visible, mais sombre et terrible car il était rongé par le mal. Puis, il descendit sur la Terre et ainsi commença la première bataille entre Melkor et les Valar pour la domination d'Arda.

Il en résulta de grands troubles, mais la Terre prit néanmoins forme et consistance et la demeure des Enfants d'Ilúvatar fut enfin prête à les accueillir.

Culture G d'Arda [en construction] Gmapaardanq8

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 14 Oct 2007 - 16:55

Valaquenta
Histoire des Valar et des Maiar



-Sur les Valar

Voici donc les 7 Valar (dieux) et les 7 Valier (déesses) en suivant l'ordre hiérarchique :

NOM (VALA)/ ELEMENTS/ EPOUSE

Manwë (Sulimo)/ air, vents, nuages/ Varda
Culture G d'Arda [en construction] Manwent8

Ulmo/ eau, mers/
Culture G d'Arda [en construction] Ulmo3kb4

Aulë/ terre, minéraux/ Yavanna
Culture G d'Arda [en construction] Aulethedestroyeroq1

Mandos (Námo)/ mort, âmes/ Vairë
Culture G d'Arda [en construction] 1162572504mandosae9

Lorien (Irmo)/ rêve, visions/ Estë
Culture G d'Arda [en construction] 1162735802olorinqj6

Tulkas (Astaldo)/ force, courage/ Nessa
Culture G d'Arda [en construction] Tulkaszo2

Oromë (Aldaron)/ chasse, colère/ Vana
Culture G d'Arda [en construction] 1162571954orome1mg5



NOM (VALIE)/ ELEMENTS/ EPOUX

Varda (Elbereth)/étoiles, lumière/ Manwë
Culture G d'Arda [en construction] Vardahf4

Yavanna (Kementari)/ fruits, végétaux/ Aulë
Culture G d'Arda [en construction] Valainaart7bd2

Nienna/souffrance, espoir/
Culture G d'Arda [en construction] 1162657558niennabt9

Estë/guérison, repos/ Lorien
Culture G d'Arda [en construction] 1162657371este1hm7

Vairë/temps, histoire/ Mandos
Culture G d'Arda [en construction] 1162657604vairekv3

Vana/ jeunesse, pureté/ Oromë
Culture G d'Arda [en construction] 1162657647vanaus0

Nessa/ agilité, rapidité/ Tulkas
Culture G d'Arda [en construction] 1162657480nessapl4



-Sur les Maiar

L'existence des Maiar date aussi d'avant la Création du Monde, mais à un moindre degré.
Leur rôle est de servir les Valar et de les aider à accomplir leur tâche. Voici une présentation des principaux Maiar qui interviennent dans le Silmarillion :

Ilmarë : servante de Varda.
Eönwë : héraut et porte-bannière de Manwë.
Ossë : vassal d'Ulmo (élément : tempête; épouse : Uinen).
Uinen : Dame des Mers (époux : Ossë).
Melian : servante de Vana et Estë, puis épouse du Roi Thingol.
Olorin: le plus sage des Maiar, serviteur de Nienna, qui prit plus tard le nom de… Gandalf !
Curunir:: prit plus tard le nom de Saroumane.


-Sur les Ennemis

Melkor : il fut le plus puissant des Valar mais trahit la confiance d'Eru. Les Elfes le surnomment Morgoth, le Noir Ennemi du Monde, qui vit dans les Ténèbres.
Culture G d'Arda [en construction] 1165596456morgothei5

Il attira à lui de nombreux Maiar ainsi que des esprits malfaisants comme :

Les Balrogs : démons de la peur, fléaux dévastateurs, créatures redoutables ou service du mal. C'est l'un d'entre eux qu'affrontera Gandalf dans le Seigneur des Anneaux.

Sauron : Serviteur de Morgoth le plus connu. Au départ, il faisait partie des Maiar d'Aulë mais il se joignit à Melkor et prit part à tous ses crimes. Plus tard, il fut comme l'ombre de son maître et poursuivit son œuvre de destruction.
Culture G d'Arda [en construction] 1165596377sauron1vc5

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5


Dernière édition par le Dim 14 Oct 2007 - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 14 Oct 2007 - 17:42

Au commencement des jours


Pour contrer la puissance de Melkor, Tulkas le fort, un esprit puissant, vint en aide des Valar et devint l'un d'entre eux. Melkor s'enfuit alors du Royaume d'Arda et attendit son heure dans les Ténèbres extérieures. Pendant ce temps, les Valar parachevèrent leur œuvre et ils placèrent sur d'immenses colonnes deux énormes lampes pour éclairer le monde : Illuin au Nord et Ormal au Sud.

Culture G d'Arda [en construction] Sillampofvalar2dg4


Tout se mit alors à pousser et les Valar, satisfaits, se reposèrent sur l'île d'Almaren, leur première demeure.


Alors Melkor, profitant de leur inattention, revint sur la Terre du Milieu et creusa dans le sol une forteresse qu'il nomma Utumno, puis il détruisit les lampes et le Monde fut à nouveau plongé dans les ténèbres.
Mais la chute des immenses piliers provoqua un tel chaos que l'équilibre entre les terres et les mers fut rompu à jamais, et les Valar, impuissants à déloger Melkor de son repaire, quittèrent la Terre du Milieu et s'établirent dans le Pays d'Aman, en Extrême-Occident. Là, ils élevèrent de hautes montagnes pour servir de remparts, les Pelori, et créèrent la région de Valinor où ils restèrent jusqu'à la fin des temps.


Quand leur cité, Valimar, fut achevée, Yavanna fit pousser par son chant deux arbres extraordinaires : Telperion et Laurelin, les deux Arbres de Valinor.

Culture G d'Arda [en construction] Hrtwotreesbe9


Ainsi débutèrent les Jours Heureux, qui marquent le commencement du compte du Temps.
La venue des Premiers-Nés (les Elfes) approchait, mais les Valar restaient cependant dans leur contrée de bonheur, laissant à Melkor le contrôle presque absolu de la Terre du Milieu.

Pourtant, certains d'entre eux refusaient obstinément de l'abandonner, surtout Ulmo qui continuait à la protéger et à alimenter la vie grâce à ses eaux, Yavanna qui soignait ses œuvres que Melkor avait saccagées, et Oromë qui chassait impitoyablement les créatures maléfiques de celui-ci.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5


Dernière édition par le Dim 14 Oct 2007 - 17:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 14 Oct 2007 - 17:46

Sur Aulë et Yavanna


Il vint un temps où Aulë, succombant à son impatience d'avoir des apprentis auxquels il pourrait enseigner son savoir, n'y tint plus et créa les Nains.
Mais Ilúvatar en eut connaissance et il le lui reprocha car le temps des Enfants n'était pas encore arrivé. Alors, Aulë se repentit de sa folie où l'avait mené son orgueil, et il lui offrit son œuvre. (voir son illutration)
Ilúvatar accepta, mais il ne changea rien à leur forme primitive et, pour punir l'impatience d'Aulë, condamna les Nains à dormir sous terre jusqu'à la venue de ses propres Enfants.
Là se trouve l'origine de la discorde entre les Elfes et les Nains, car ceux-ci sont les enfants d'Aulë qu'ils appellent Mahal, le Constructeur.

Quand Yavanna apprit cela, elle s'étonna de la bonté d'Ilúvatar et prédit que les créatures de son époux n'auraient pas d'amour pour ses œuvres à elle, mais elle était troublée car elle craignait que les Enfants d'Ilúvatar ne détruisent tout ce qu'elle avait créé et elle voulait que les arbres puissent se protéger.
Elle en fit part à Manwë, mais celui-ci trouva cette idée étrange et ne la comprit pas. Alors à nouveau, Ilúvatar entendit la prière de Yavanna et il lui promit que son esprit viendrait se mêler à ses créations et que celui-ci les défendrait contre les Enfants.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 14 Oct 2007 - 17:57

La venue des Elfes et la captivité de Melkor


Tandis que les Valar coulaient des jours heureux à Valinor, la puissance de Melkor augmentait sans cesse et celui-ci bâtit une autre forteresse, Angband, dont il confia le commandement à son lieutenant, Sauron.
Alors, les Valar tinrent conseil pour savoir ce qu'ils devaient faire, et Varda entreprit un travail immense : elle récolta la rosée d'argent de Telperion et en fit de nouvelles étoiles, plus belles et plus brillantes que les anciennes.

Culture G d'Arda [en construction] Cuivenenqi4


Au moment même où elle eut achevé son œuvre, les Premiers Nés des Enfants d'Ilúvatar s'éveillèrent sur les rives du Lac de Cuivénen et la première chose qu'ils virent furent les étoiles dont ils ne cessèrent jamais d'adorer la lumière. Ils s'appelèrent eux-mêmes les Quendi, ceux qui parlent avec une voix, et donnèrent un nom à tous ce qu'ils voyaient.

Or, un jour vint où Oromë, au cours de l'une de ses chasses les découvrit et en rapporta la nouvelle aux Valar qui se réjouirent, mais un doute planait sur leurs esprits car ils ne savaient pas quel parti prendre pour protéger les Enfants d'Ilúvatar de la haine de Melkor.
En effet, celui-ci avait été plus rapide et avait accompli l'acte le plus vil et le plus détestable qui soit : il avait capturé des Quendi et les avait torturés pour créer la race hideuse des Orques, qui restèrent toujours les pires ennemis des Elfes.

Alors, Ilúvatar inspira un avis aux Valar : ils devaient à tout prix délivrer la Terre du Milieu de l'ombre de Melkor. Ceux-ci se mirent donc en route, déchaînant leur colère, et Melkor dut se réfugier à Utumno dont le siège fut long et cruel, entrecoupé de batailles sanglantes. Mais les portes de la forteresse furent enfin enfoncées et Tulkas vainquit Melkor en combat individuel.
Quand la bataille eut prit fin, ce dernier fut enchaîné et ramené à Valinor où il fut condamné à rester enfermé pendant des siècles dans le fort de Mandos dont nul ne peut s'évader.

Après cela, les Valar décidèrent d'inviter les Quendi à Valinor, mais certains d'entre eux refusèrent et ce fut la première grande séparation des Elfes : les Eldar suivirent Oromë jusqu'à la côte ouest de la Terre du Milieu et les Avari choisirent de demeurer où ils étaient.
Les Eldar étaient composés de trois tribus : les Vanyar, conduits par Ingwë, le plus noble des seigneurs Elfes, les Noldor, peuple de Finwë, et enfin les Teleri, si nombreux qu'ils avaient deux seigneurs : Elwë et Olwë.
Ils marchèrent longtemps et traversèrent de nombreux obstacles, mais ils finirent tous par arriver aux rives de la Grande Mer.

Culture G d'Arda [en construction] Ascendancemy5

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 14 Oct 2007 - 18:05

Thingol et Melian


Un jour, Elwë, Seigneur des Teleri, se promenait dans la forêt de Nan Elmoth et il entendit soudain la voix de Melian, la plus belle et la plus sage des Maiar.
Alors, un charme le saisit et, oubliant son peuple et sa quête, il s'enfonça dans les bois pour arriver dans la clairière où celle-ci se tenait.

Culture G d'Arda [en construction] Thingolmelianim3


Emerveillé par la lumière d'Aman qui brillait sur son visage, Elwë lui prit la main et ils restèrent là longtemps de sorte que les Teleri ne le retrouvèrent pas et qu'Olwë dut prendre leur commandement pour continuer le voyage.
En effet, Elwë ne traversa jamais la mer car il demeura avec Melian, et ils régnèrent sur tous les Elfes de Beleriand, les Sindar. Il fut nommé Elu Thingol, le Roi à la Robe Grise, et s'établit à Menegroth avec sa reine Melian qui lui donna de grands pouvoirs.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 14 Oct 2007 - 20:53

Eldamar et les princes d'Eldalië


Finalement, Oromë mena les Vanyar et les Noldor jusqu’à la Mer, dans la région qu’on nomma plus tard Beleriand, et Ulmo déracina une île pour les transporter jusqu’au Pays d’Aman. Ils arrivèrent à Valinor, mais les Teleri n’entendirent pas l’appel d’Ulmo à temps et demeurèrent donc en Terre du Milieu.
Ils prirent Olwë pour roi et s’installèrent au bord de la mer, de sorte qu’ils se lièrent de sympathie avec Ossë qui leur enseigna beaucoup. Mais après plusieurs années, sur la prière des Noldor, Ulmo revient pour chercher ceux des Teleri qui voulaient rejoindre les autres Elfes, et la plupart y allèrent, Olwë à leur tête.

Quand Elwë et Melian sortirent de leur longue transe, ils sortirent de la forêt et s’installèrent dans une contrée boisée du Beleriand avec ceux des Teleri qui étaient restés pour le chercher, tandis que l’autre partie de son peuple arrivait dans la baie d’Eldamar.
Mais au lieu d’entrer à Valinor, les Teleri demandèrent à Ulmo d’arrêter l’île dans la baie pour qu’ils puissent encore vivre près de la mer qu’ils aimaient tant. Les Valar ne furent guère contents et les Noldor se lamentaient, mais l’île était déjà ancrée et on l’appela Tol Eressëa, l’Ile Solitaire.
D’autre part, les Vanyar et les Noldor étaient déjà établis à Tirion, la cité qu’ils avaient bâtie sur la colline de Túna avec la permission des Valar, et c’est depuis lors que leur langage différa de celui des Teleri.

Manwë et Varda préféraient les Vanyar, mais Aulë accordait sa préférence aux Noldor à qui il enseigna tout son art. Bientôt, ceux-ci devinrent si habiles qu’ils creusèrent la pierre et découvrirent des gemmes qu’ils façonnèrent pour donner de splendides joyaux.
Mais les Teleri ne résistèrent pas à la soif de lumière, car l’éclat des deux Arbres parvenait jusqu’au rivage de leur île et attisa leur désir de contempler enfin la splendeur de Valinor.
Ulmo leur appris alors à construire des navires, et c’est ainsi que les derniers Elfes prirent finalement pied en Pays d’Aman. Ils bâtirent sur le rivage de la baie d’Eldamar leur capitale Alqualondë, le Port des Cygnes, et retrouvèrent enfin leurs amis depuis longtemps perdus.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 14 Oct 2007 - 21:02

Fëanor et la libération de Melkor


Les trois branches des Eldar étaient donc enfin réunies à Valinor, et Melkor était toujours enchaîné de sorte qu’ils atteignirent leur apogée physique et intellectuelle, marquée notamment par l’invention des lettres par Rúmil.

C’est vers ce temps là que naquit le premier fils de Finwë que sa mère appela Fëanor, l’Esprit de feu, et celle-ci se laissa mourir quelque temps plus tard tant sa force était passée dans son fils. Désespéré de perdre sa femme si tôt, Finwë reporta tout son amour sur Fëanor qui devint rapidement le plus habile des tous les Noldor. Celui-ci épousa Nerdanel, la seule qui put jamais le contenir en partie tant son caractère était enflammé.

Culture G d'Arda [en construction] Feanorll5


Mais il advint que Finwë prit pour seconde épouse Indis des Vanyar qui lui donna deux autres fils : Fingolfin et Finarfin, ce qui déplut grandement à Fëanor qui s’éloigna de son père pour explorer le Pays d’Aman et mettre ses immenses talents à profit.

C’est à cette époque que la captivité de Melkor, selon la sentence des Valar, toucha à sa fin et il obtint leur clémence à condition d’aider à réparer tout le mal qu’il avait fait.
Melkor se mit donc à enseigner aux Elfes tout son savoir, mais les Vanyar se méfiaient de lui et lui-même méprisait les Teleri, de sorte que ce furent surtout les Noldor qui se lièrent à lui.
Toutefois, Fëanor faisait exception à la règle car il détestait Melkor et fut le premier à le surnommer Morgoth, le Noir Ennemi du Monde, bien qu’il fut pris comme tous les autres dans le piège que celui-ci était en train d’élaborer en trompant la confiance des Valar.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 14 Oct 2007 - 23:46

Les Silmarils et l'agitation des Noldor


Les Noldor arrivant à l’apogée de leur art, il advint que Feänor voulut tout surpasser et c’est ainsi qu’il créa les Silmarils. C’étaient trois énormes joyaux d’une pureté et d’une dureté inégalables, et ils renfermaient les lumières confondues des deux Arbres de Valinor.

Culture G d'Arda [en construction] Stemma%20silmarils


Varda les consacra pour les protéger des mains impures et Mandos annonça que le destin d’Arda résidait en eux, ce qui accrut encore leur importance aux yeux de son créateur.

Alors la convoitise s’empara de Melkor et la pensée des Silmarils se mit à lui consumer l’esprit. De manière subtile et fourbe, il parvint à faire croire aux Eldar que les Valar les gardaient prisonniers pour mieux les dominer et permettre aux Humains de prendre possession de la Terre du Milieu.
Ces mensonges atteignirent leur but car la discorde s’installa bientôt au Pays d’Aman, et Melkor en profita pour apprendre secrètement aux Elfes à forger des armes…

A cause de son caractère impétueux, Feänor fut le premier à se rebeller ouvertement contre les Valar, et à la suite de fausses rumeurs lancées par Melkor, il en vint également à tirer l’épée contre son propre frère Fingolfin. Convoqué dans le Cercle du Destin pour répondre de ses paroles et de ses actes, il fut condamné à douze ans d’exil mais il apparut en même temps aux Valar que Melkor était la source de tout ce mal et ils se mirent à le rechercher.

Feänor s’installa à Formenos, au Nord de Valinor, avec ses sept fils et son père, laissant Fingolfin régner sur les Noldor.
Melkor, quant à lui, se cacha si bien qu’il échappa aux recherches de Tulkas, car après avoir une dernière fois essayé de tromper Feänor pour lui ravir les Silmarils qu’il gardait jalousement dans sa forteresse, il quitta Valinor.
Les habitants d’Aman connurent donc un répit, mais ils vivaient dans la crainte du jour où leur Ennemi reviendrait s’abattre sur eux…

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 14 Oct 2007 - 23:51

Le Crépuscule de Valinor


Les Valar, croyant que Melkor comptait regagner son ancienne forteresse d’Utumno, le cherchèrent longtemps vers le Nord, mais en vain car celui-ci avait déjà fait demi-tour et s’était rendu en Avathar, loin dans le Sud, après avoir abandonné son apparence visible.
Dans ce lieu se trouvait Ungoliant, la première créature corrompue par Melkor et qui vivait là sous la forme d’une monstrueuse araignée, se nourrissant de lumière et tissant sa toile étouffante et noire. Melkor alla la trouver et lui proposa son plan, lui promettant de lui donner tout ce qu’elle désirait à condition qu’elle l’aide à le réaliser.

Alors ils s’avancèrent, se déplaçant grâce aux toiles d’Ungoliant et enveloppés dans son manteau de nuit que nul regard ne pouvait transpercer.
Ils arrivèrent à Valinor pendant que tous étaient rassemblés pour une fête dans la demeure de Manwë sur le Taniquetil, et Melkor transperça les deux Arbres de sa lance de ténèbres, puis Ungoliant aspira leur sève et répandit en eux le poison qui coulait dans ses veines.

Culture G d'Arda [en construction] Melkor-and-Ungoliant


Bientôt, ceux-ci se desséchèrent et moururent, et les Ténèbres s’abattirent sur le Pays d’Aman.

Tous se turent alors, et Manwë vit à travers la nuit une ombre plus noire encore qui fuyait vers le Nord à toute vitesse. Les légions d’Oromë se lancèrent aussitôt à leur poursuite, mais les cavaliers furent aveuglés par le nuage de vapeurs noirâtres d’Ungoliant et ils durent abandonner la poursuite, désorientés.

Melkor s’était échappé, et il avait accompli sa vengeance.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyLun 15 Oct 2007 - 2:12

La fuite des Noldor


Quand tous furent rassemblés autour des Valar, Yavanna leur annonça que la seule manière de rendre vie aux Arbres était de reprendre la lumière des Silmarils, mais Fëanor refusa de les céder car il savait qu’il mourrait si on devait les briser.
Nienna versa alors des larmes pour laver les souillures d’Ungoliant, et à ce moment arrivèrent des messagers de Formenos rapportant que Melkor était venu et qu’il avait tué Finwë et volé tous les joyaux, y compris les Silmarils. Fëanor maudit alors Melkor et le surnomma Morgoth, le Noir Ennemi du Monde, puis il partit en hâte car il aimait son père plus encore que les Silmarils.

Pendant ce temps, Melkor et Ungoliant fuyaient et ils arrivèrent au Nord de la Terre du Milieu. Ungoliant avait encore faim et elle contraignit Morgoth de lui livrer le trésor de Formenos, mais celui-ci refusa de lâcher les Silmarils. Ungoliant tenta alors de l’étrangler, mais Melkor poussa un tel cri que les Balrogs d’Angband l’entendirent et vinrent à son secours, si bien qu’Ungoliant s’enfuit et qu’elle s’enfonça à jamais dans les profondeurs de Nan Dungortheb où on dit qu’elle finit par se dévorer elle-même.
Morgoth entreprit de reconstruire sa forteresse d’Angband et il dressa devant elle le triple sommet du Thangorodrim. Il prit le titre de Roi du Monde et sertit sa couronne des Silmarils, les mains brûlées à jamais par le contact des joyaux.

Malgré son exil, Fëanor revint soudain à Tirion et enjoignit les Noldor de quitter Valinor. Il était maître dans l’art de parler, si bien qu’il eut tôt fait de convaincre le plus grand nombre, faisant écho dans son discours aux mensonges de Melkor.
Fëanor et ses sept fils firent alors un terrible serment : ils jurèrent de poursuivre de leur haine et de leur vengeance jusqu’à la fin des temps toute créature qui aurait un Silmaril en sa possession. La discorde régnait encore parmi les Noldor, mais Finarfin ne parvint pas à les raisonner et la plupart d’entre eux se mirent bientôt en route.

Les Valar n’avaient opposé aucune résistance aux préparatifs des Noldor car ils souffraient de l’accusation de Fëanor, mais quand ils se mirent en marche Manwë envoya son héraut pour prédire la souffrance à ceux qui quitteraient le Royaume Bienheureux. Fëanor se moqua de cet avertissement, mais il se rendit bientôt compte qu’il ne pouvait se passer de bateaux, de sorte qu’il se rendit à Alqualondë pour demander aux Teleri de lui céder des vaisseaux. Or ceux-ci refusèrent et tentèrent de dissuader les Noldor de partir. Une bataille éclata et les Teleri furent massacrés, puis les Noldor s’emparèrent des navires et fuirent vers le Nord.

Culture G d'Arda [en construction] Ted_Nasmith_-_The_Kinslaying_at_Alqualond%C3%AB


Quand ils atteignirent le désert glacé d’Araman au Nord de Valinor, Mandos les attendait et prononça encore une malédiction sur la maison de Fëanor.
Finarfin ne put tenir et fit demi-tour, mais les autres continuèrent leur route et arrivèrent au détroit d’Helcaraxë, enfer de glace que nul n’avait jamais franchi excepté les Valar et Ungoliant.
Certains Noldor commençant à murmurer contre Fëanor, celui-ci s’empara des navires avec ceux qui lui étaient fidèles et ils abandonnèrent les autres, les laissant devant un choix amer : périr en Araman où rentrer honteusement à Valinor.
Ils décidèrent alors de poursuivre leur marche et, grâce à l’énergie du désespoir, ils parvinrent après bien des malheurs à rejoindre la Terre du Milieu, réalisant ainsi le plus grand exploit jamais effectué par les Noldor.

Culture G d'Arda [en construction] Helcaraxemx7

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyLun 15 Oct 2007 - 2:50

Les Sindar


Pendant toute la durée de la captivité de Melkor, les Elfes de la Terre du Milieu prospéraient, et parmi eux les plus sages et les plus habiles étaient les Sindar, les Elfes Gris de Beleriand qui étaient sous la souveraineté d’Elwë, surnommé Elu Thingol, et de Melian. Celle-ci mit au monde Lúthien, leur fille unique, la plus belle enfant que la Terre n’ait jamais porté.

Un jour, les Nains arrivèrent à Beleriand et les Elfes en furent stupéfaits car ils se croyaient les seuls êtres vivants en Terre du Milieu. Les Nains apprirent la langue des Elfes et leur proposèrent leurs services, car ils étaient merveilleusement habiles à travailler le métal et la pierre. En échange de perles, ils construirent pour Thingol un gigantesque palais que l’on appela Menegroth, les Mille Cavernes.

Culture G d'Arda [en construction] Belegdepartsmenegrothzx3


Le pouvoir et la renommée du Roi Thingol ne cessait de s’accroître, si bien que Denethor, le chef des Nandor (ceux des Teleri qui avaient fait haltes sur les rives de l’Anduin), rassembla son peuple et le conduisit à Beleriand. Thingol leur fit bon accueil et leur offrit de s’établir à Ossiriand. Durant de longues années, les Elfes vécurent en paix sans que rien ne vienne les troubler. C’est à cette époque que Daeron inventa les Runes qui permirent de consigner les évènements par écrit.

Or advint le temps où Morgoth s’enfuit de Valinor et rejoignit sa forteresse d’Angband. Là, il rassembla ses troupes et les lança sur Beleriand qui fut bientôt mit à sac. Les Nains forgèrent alors des armes pour les Sindar et, en conjuguant leurs forces, ils parvinrent à repousser l’ennemi, mais seulement au prix de lourdes pertes.
Après cette bataille, tous se rassemblèrent à Menegroth et Melian encercla le domaine d’un mur invisible et enchanté que nul ne pouvait franchir à moins d’avoir un pouvoir égal ou supérieur au sien.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyLun 15 Oct 2007 - 17:38

Le Soleil, la Lune et la disparition de Valinor


Depuis l'attaque de Melkor, les Valar étaient restés en conseil. Immobiles, ils préparaient leur réaction, communiquant entre eux par l'esprit. Une souffrance atroce habitait leur cœur, par la perte des arbres d'une part, mais encore plus à cause de la perversion de Fëanor par Morgoth. Enfin, lorsqu'il s'avéra que les Noldor ne reviendraient pas, ils se levèrent pour agir.
Ils confièrent tout d'abord à Yavanna et Nienna la tâche d'essayer de sauver les arbres, aussi mince que fut l'espoir. Malgré toutes leurs prières, elles ne purent qu'obtenir une fleur d'argent de Telperion et un fruit d'or de Laurelin avant qu'ils ne meurent.

Les Valar avaient pris la décision de ne pas partir en guerre contre Morgoth. Les Hommes, les Seconds-Nés devaient apparaître bientôt. Manwë lui-même ignorait précisément où et quand, et un conflit comme celui qui avait vu Utumno renversée menaçait de les détruire. De plus, les Noldor les avaient ouvertement défiés.
Toutefois, ils ne pouvaient se résoudre à laisser Morgoth triompher et totalement abandonner les Enfants d'Iluvatar, aussi décidèrent-ils de faire cesser les ténèbres. Aulë prit la fleur et le fruit et après que Manwë les eut sanctifiés, il créa deux vaisseaux pour conserver leur clarté. Ensuite, Varda leur donna la force de traverser le ciel étoilé selon un itinéraire d'ouest en est.
Ainsi furent créés Le Lune (que les elfes nommèrent Isil de Nacre, Rana l'Indocile) et La Soleil (nommée Anar au Coeur d'Or, Vasa le Cœur de Flammes).

Pour conduire Le Lune, les Valar firent appel à un Maia d'Oromë, nommé Tilion, car il aimait à se reposer sous les feuilles de Telperion, fasciné par sa couleur argent.
Quant au soleil, ils le confièrent à Arien une puissante Maia qui soignait les fleurs de Telperion aux temps des arbres, et l'une des rares Maia du feu non corrompue par Melkor.
Le vaisseau de Tilion fut achevé le premier et lorsqu'il s'éleva, les serviteurs de Morgoth furent effrayés, mais les Elfes ressentirent un grand amour pour cet astre.
Fingolfin parvint sur les Terres du Milieu au même moment.

Sept jours plus tard, Arien prit son envol, terrorisant Morgoth et ses troupes qui se réfugièrent au plus profond d'Angband.

Dès lors les années furent comptées à partir de ce lever de soleil et le Premier Age du monde commença : l'an 1, soit 6442 ans avant les événements décrits dans le Seigneur des Anneaux.

Les premiers jours, la lumière du soleil et de la lune se mélèrent, mais les étoiles restaient invisibles.
Aussi Lorien et Estë prièrent-elles Varda de modifier la course des vaisseaux pour qu'il y ait une obscurité. Désormais les astres iraient d'est en ouest et lors du crépuscule plongereaient, attirés par les serviteurs d'Ulmo dans les gouffres de la mer intérieure, pour voyager sous la terre vers l'Orient, avant de réapparaître. Toutefois la course de Tilion resta toujours irrégulière car, fasciné par Arien, il cherchait à se rapprocher d'elle.

Morgoth détestait la nouvelle lumière et après des jours de doutes, il s'attaqua à Tilion car il craignait trop Arien. Le jeune Maia résista mais cet assaut inquiéta les Valar et leur rappela leur vulnérabilité et le souvenir douloureux de la perte d'Almaren, leur première demeure quand les lampes existaient.
Aussi, prirent-ils la décision de fortifier Valinor : ils élevèrent les Pelori les rendant infranchissables, laissant comme seul accès la vallée de Calacirya, qui fut toutefois barrée d'un rempart gardé nuit et jour par une puissante armée.
Puis, ils firent disparaître leur pays dans un brouillard enchanté, entourant de nouvelles îles créées devant Eressea, où tout marin posant le pied sombrait dans un éternel sommeil.

Pendant plus de 500 ans, nul venant de l'Est ne parviendrait plus à Aman.[/b] Les Valar se désintéressèrent des Terres du Milieu à l'exception d'Ulmo, qui frôlait souvent leurs côtes et s'informait de tout par le biais des cours d'eau.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 13 Jan 2008 - 3:00

Les Humains


La chaleur et la lumière d'Arien provoquèrent l'éveil de tous les êtres que Yavanna avait plongés dans le sommeil. Les Terres du Milieu devinrent magnifiques de verdeur et de vie mais nulle région n'atteignait la magnificence du Beleriand .

Au moment où La Soleil s'éleva pour la première fois, les Hommes, Seconds Enfants d'Ilúvatar, que les Elfes appelleront les Atani (le Deuxième Peuple), ou les Hildor (Les Suivants), s'éveillèrent dans la plaine d'Hildorien à l'Est d'Arda. Ils ressemblaient beaucoup aux Premiers-Nés, mais ceux ci les surpassaient en beauté et en habileté. Surtout, leur destin était radicalement différent, car à l'inverse des Elfes, leur passage dans le monde était bref et ils ne rejoignaient pas les cavernes de Mandos lorsqu'ils le quittaient. Nul ne savait ce qu'il advenait réellement d'eux.
Aucun Valar ne vint de l'Ouest pour les accueillir, comme jadis Oromë le fit pour les Quendi, et de fait, quand plus tard ils eurent connaissance de l'existence des puissances de l'Ouest, elles représentèrent pour eux un sujet de crainte et de méfiance. Pourtant Ulmo, sur le conseil de Manwë, leur avait malgré tout dépêché des messagers, mais ils ne saisirent pas dans le bruissement des cours d'eaux les paroles qui leur étaient adressées.
Emerveillés par la beauté d'Arien qui fut leur première vision, les hommes suivirent le trajet du vaisseau du soleil vers l'Ouest. Ils rencontrèrent alors les Elfes de la nuit, les Avari qui avaient refusé de suivre Oromë et les deux peuples se lièrent d'amitié.
Les Premiers-Nés du Beleriand ignorèrent leur existence pendant plus de 300 ans encore, mais le temps viendrait bientôt où les deux peuples côte à côte accompliraient des exploits dignes d'être chantés.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 13 Jan 2008 - 3:28

Le retour des Noldor


Lorsque Fëanor et les siens posèrent pied en Beleriand, l’incendie des bateaux pris aux Teleri ainsi que la clameur de son armée alertèrent les espions de Morgoth qui s’empressèrent d’aller prévenir leur maître.

Culture G d'Arda [en construction] TN-Burning_Ships-Web


Il abattit toutes ses forces sur les Noldor pris par surprise en leur campement au bord du lac Mithrim en Hithlum. La deuxième bataille du Beleriand, Dagor nuin Giliath (la Bataille sous les Etoiles) débuta. Bien que les Noldor fussent très inférieurs en nombre, ils eurent très rapidement le dessus et en dix jours ils écrasèrent successivement toutes les armées d’Angband y compris celles qui assiégeaient les ports de Cirdan.

Toutefois Fëanor pris d’une folie frénétique pourchassa ses ennemis sans attendre le gros de ses troupes. Les Balrog jaillirent alors et l'assaillirent conduits par Gothmog leur prince qui le blessa mortellement.
Morgoth privé de troupes tenta de ruser. Il envoya une ambassade et offrit la paix avec comme gage la restitution d’un silmaril. Aucun des Noldor ne fut dupe mais ils se rendirent à l’entrevue proposée. Malgré les précautions prises l’issue en fut tragique, Maedhros, l‘aîné des fils de Fëanor fut capturé et emmené dans les tréfonds d’Angband comme otage. Devant le refus de ses frères de céder aux exigences de Morgoth, il fut enchaîné par le poignet droit en haut du Thangorodrim dans d’atroces souffrances.

Ce fut alors que Fingolfin atteignit enfin les Terres du Milieu alors que le Lune apparaissait. Son armée éprouvée était encore fort nombreuse et il la lança immédiatement sur les traces des autres Noldor.
La Soleil se leva alors qu’ils parvenaient en Mithrim. Ils allèrent défier Morgoth jusqu'aux portes d'Angband où celui ci s’était réfugié avec ses serviteurs terrorisés par Arien mais Fingolfin fit alors preuve de la prudence qui avait manqué au fils de Miriel. Il ordonna la retraite jusqu'au camp de Mithrim où les deux armées de Noldor se retrouvèrent dans une grande tension car la haine était forte de la part de ceux qui avaient subi les souffrances du désert glacé d’Helcaraxë.

Pour mettre fin à la querelle et par amitié pour celui qui lui fut proche à Aman, Fingon partit seul dans l'obscurité d'Angband pour délivrer Maedhros. Il y parvint avec l’aide de Thorondor le roi des aigles mais dut trancher le bras de son ami pour le détacher de la falaise.

Culture G d'Arda [en construction] TN-Maedhross_Rescue_from_Thangorodrim-Web


Cet exploit réconcilia les Noldor, Maedhros renonça à la royauté et Fingolfin fut accepté comme souverain par tous. Dès lors les descendants de Fëanor furent nommés les Dépossédés car le titre de roi était passé à la branche cadette des fils de Finwë.

L’armée elfe mit le siège devant Angband et on dépêcha des émissaires pour rencontrer ceux des Quendi qui n'étaient pas partis à Aman.
Mais Doriath resta close. Seuls les membres de la famille de Finarfin purent passer l'anneau de Melian car ils étaient de la famille d'Elwë par leur mère. Angrod fut le premier à entrer à Menegroth et il rapporta aux autre Noldor l'accueil assez froid de Thingol qui revendiquait le titre de roi de tout le Beleriand. Les fils de Fëanor et surtout Caranthir réagirent avec une grande brutalité verbale et insultèrent les fils de Finarfin. Maedhros, pour éviter de nouveaux heurts, emmena les siens vers l'est. Il s'installa dans une forteresse à Himring, la colline du froid et défendait tout l’est du Beleriand avec ses frères. Quoi qu'en pensait Thingol les Noldor créèrent des royaumes. Ils apprirent aussi très vite le sindarin pour communiquer avec leurs frères qui éprouvaient plus de difficultés à assimiler le quenya, la langue des hauts elfes.

Vingt années après l’arrivée en terre du milieu, (20 1A) Fingolfin organisa une grande fête. De partout, les Elfes vinrent nombreux et plus tard, on se souvint de cette fête comme celle des retrouvailles (Mered Aderthad) mais de Doriath ne vinrent que Daeron et Mablung, le premier capitaine de Thingol. Les relations restaient tendues et les seuls admis en Doriath restaient Galadriel et ses frères. Elle s'y établit d’ailleurs ayant trouvé l’amour auprès de Celeborn, un parent éloigné d’Elwë et elle ne prit pas part aux luttes des Noldor qu'elle jugeait désespérées face à la puissance de Morgoth.
La paix s’installa alors et rien ne semblait menacer le Beleriand.

Toutefois en l’an 50 1A, au cours d’un voyage le long du Sirion, Turgon fils de Fingolfin et son ami Finrod furent avertis en songe par Ulmo de sombres lendemains. Dès lors, les deux princes furent troublés et se mirent en quête d’une puissante forteresse capable de résister aux dangers que l'avenir réserverait. Finrod découvrit grâce à Thingol les cavernes dans les gorges creusées par le Narog et trouvant le lieu adapté décida d'y bâtir sa demeure. Il sollicita l’aide des nains qui commencèrent les travaux de Nargothrond. Les Naugrim le nommèrent Felagund (celui qui creuse les cavernes) et ils lui forgèrent le Nauglamir, un collier d’or magnifique serti de gemmes apportées de Valinor.
Turgon, quant à lui, fut guidé par Ulmo à l'est du Sirion jusqu’à une vallée secrète nommée Tumladen. Emerveillé par ce lieu, il décida d'y faire bâtir en secret une cité dont la beauté rappellerait Tilion car son cœur pleurait le souvenir de la cité des elfes à Valinor.

En 75 1A, Morgoth décida d'éprouver la défense des Noldor et lança un double assaut contre l'est et l'ouest du Beleriand mais ses armées se firent écraser lors de Dagor Aglareb, la troisième bataille.
Une centaine d'années plus tard, il tenta encore de prendre à revers les troupes de Fingolfin (165 1A) qu’il pensait moins vigilantes que celles des fils de Fëanor mais Fingon anéantit les assaillants. Le maître d’Angband comprit alors que les orques seuls ne pourraient repousser les Elfes et il n'attaqua plus à découvert avant de disposer d'autres créatures plus puissantes.
Un nouveau siècle de paix se déroula et les portes noires s’ouvrirent sur le premier dragon cracheur de feu, un Uluroki nommé Glaurung (265 1A). Il était encore fort jeune mais les armées elfes furent prises de terreur. La déroute semblait inéductable lorsque Fingon accompagné d'archers à cheval chargea le monstre. Le dragon était encore vulnérable et percé de traits il regagna Angband pour ne plus en ressortir avant longtemps.

Le Beleriand connu alors une longue paix où il devint terre des plus grandes beautés grâce au génie des Premiers Nés.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 13 Jan 2008 - 17:20

Les Royaumes de Beleriand


Après son retour dans les Terres du Milieu, Morgoth reprit possession de son ancienne forteresse de l'ouest, Angband, sous les Montagnes de Fer. Il dressa au-dessus le Thangorodrim, qui imposait sa noire majesté aux alentours. Après avoir repoussé l'Ennemi au Nord et instauré la Longue Paix, les princes des Noldor prirent possession des terres inoccupées de Beleriand.

Culture G d'Arda [en construction] Pa_4


A l'Ouest du Thangorodrim, dans les terres du Nord-Ouest , s'étendait Hisilomë, (ou Hithlum en langue sindarine). En ce lieu s'installèrent Fingolfin et son fils aîné Fingon, ainsi qu'une grande partie du peuple Noldor, dont le camp principal s'étendait sur les rives du Lac Mithrim. De là, ils surveillaient Ard Galen et leur cavalerie parcourait cette plaine jusqu'à très loin vers le Nord.

Au Sud-Ouest d'Hithlum, dans les terres au sud du Golfe de Drengist, se trouvait Nevrast, qui fut pendant un temps le royaume de Turgon. Il avait Vinyamar pour capitale. C'était un pays creux, bordé d'un coté par les montagnes et de l'autre par la mer.
Angrod et Aegnor avaient, quant à eux, installé leur royaume à Dorthonion, au sud d'Ard Galen, qui servait de frontière Nord aux royaumes des Eldar, et de première barrière à la puissance de Morgoth. Les terres de Dorthonion étaient pauvres et le climat rude.
Les sujets des deux fils de Finarfin étaient donc peu nombreux, mais les montagnes abruptes qui bordaient leurs terres faisaient un rempart que l'Ennemi ne pouvait prendre à la légère.
Avant la construction de Nargothrond, Finrod tenait la vallée du Sirion, et sur l'île de Tol Sirion il érigea une tour : Minas Tirith. Il la confia à son frère Orodreth quand il s'en fut dans son royaume caché, plus au Sud.
Le Sirion traversait Beleriand du Nord au Sud et le coupait en deux. Il prenait sa source à Ethel Sirion et de là, suivait Ard Galen, obliquait vers le Sud et se jetait bien plus loin dans la Baie de Balar.
Les terres de Finrod s'étendaient de la mer jusqu'au Sirion, et Nargothrond, la capitale cachée qu'il fit construire plus tard, se tenait entre les rivières Teiglin et Narog, affluents de ce fleuve. Tous les Elfes de ces terres, hormis ceux des Falas le reconnaissaient comme suzerain.

Les Elfes des Falas étaient dirigés par Cirdan, le constructeur de navires, et leurs ports fortifiés d'Eglarest et de Brithombar, reconstruits avec l'aide des Noldor, présentaient un dernier refuge, au cas où les autres royaumes viendraient à tomber.
Dans l'Est de Beleriand, qui s'étendait du Sirion jusqu'au pays d'Ossiriand, se trouvaient les autres royaumes des Eldar.

Au sud de Dorthonion, et séparé de celui-ci par le plateau de Gorgoroth, se trouvait le Royaume de Doriath, demeure du peuple Sindar. Les souverains en étaient Elu Thingol et Melian la Maia, qui vivaient à Menegroth.
Au Nord-Est se trouvaient les royaumes des fils de Fëanor. Celegorm et Curufin avaient établi leur camp dans les terres directement à l'est de Doriath, au nord de la forêt de Nan ElmothEöl, l'Elfe Noir, demeurait.
Au Nord-Est des terres de Curufin et Celegorm, aux frontières d'Ard Galen, Maedhros et Maglor tenaient les montagnes. Leurs forts en défendaient les passes, tandis que leur cavalerie patrouillait dans la plaine.
Leur frère Caranthir et ses gens fortifièrent les montagnes de l'ouest, pour prévenir tout contournement des armées de Morgoth. Leur principal camp se tenait sur les bords du Lac Helevorn. C'est là que les Noldor rencontrèrent les Nains pour la première fois. Ces derniers résidaient dans les Montagnes Bleues à l'ouest, dans les cités de Nogrod et de Belegost, près du Mont Dolmed.
Entre Doriath et le pays de Caranthir se tenait le royaume d'Amrod et Amras, les deux derniers fils de Fëanor, et au sud de leurs terres s'étendait le vert pays d'Ossiriand, les Sept Rivières, où vivaient paisiblement les Elfes Verts.

Mais durant toutes les années que dura la Longue Paix aucun des princes des Noldor ne franchit les Montagnes Bleues pour passer en Eriador, même s'ils venaient chevaucher dans les vastes terres inoccupées aux pieds de ces montagnes.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 13 Jan 2008 - 17:43

Les Noldor à Beleriand


Il a été raconté comment Turgon, guidé par Ulmo, découvrit la vallée cachée de Tumladen, entourée de montagnes où seuls les aigles de Thorondor demeuraient. Là, il eut la vision de sa ville blanche, sur la colline d'Amon Gwareth, au centre de la plaine. Durant quelques années il prépara des plans en grand secret, afin de bâtir une cité digne de Tirion, à Valinor, qui lui manquait terriblement.
Après Dagor Aglareb, il convoqua les plus courageux et les plus habiles parmi son peuple et les emmena dans la vallée cachée. Ils y commencèrent la construction de Gondolin, la Cité aux Sept Noms, en s'inspirant des plans de Turgon.

Culture G d'Arda [en construction] Gondolinbyelmunderleafjf1


Au moment où il s'apprêtait à la rejoindre, après cinquante-deux années de labeur, Ulmo vint à lui. Il lui rappela que le véritable espoir des peuples libres viendrait de l'Ouest, et que les Noldor étaient toujours sous le coup de la Malédiction de Mandos. Lui conseillant de laisser une épée et une armure dans son palais de Vinyamar, il ajouta que le jour où Gondolin serait en péril, un messager viendrait, porteur de ces armes mais aussi d'un nouvel espoir pour les Elfes et les Humains.
Turgon emmena donc avec lui près du tiers des gens de Fingolfin, et bon nombre de Sindar vivant dans son royaume. La cité cachée prospéra et nul n'en sortit ou n'y entra durant de nombreuses années.

Pendant que Gondolin était construite en secret, Finrod Felagund oeuvrait dans les cavernes de Nargothrond. Sa sœur Galadriel demeurait quant à elle à Doriath. Elle restait le plus souvent auprès de Melian qui lui apprit nombre de choses. Un jour, alors qu'elles s'entretenaient au sujet de Valinor et de la perte des Arbres, Melian lui demanda la vraie raison de la venue des Noldor à l'Est de la Grande Mer, car elle percevait une ombre qui planait au dessus d'eux. Galadriel lui raconta la création des Silmarils et tous les faits qui en découlèrent, hormis le massacre d'Alqualondë, le Serment et l'incendie des navires. Melian en fit part à Thingol, et plus tard, des rumeurs sur ce qu'avaient commis les Noldor avant leur venue en Beleriand, circulèrent parmi les Sindar.
Cirdan envoya alors un messager au Roi de Doriath pour l'informer de ce qu'il avait entendu. Or, à cette époque les fils de Finarfin venus rendre visite à leur sœur, séjournaient en son royaume. Thingol fut pris d'un violent courroux à leur égard.
De son côté, Angrod, le cœur gonflé de colère au souvenir des paroles des fils de Fëanor, raconta tous les faits survenus. Le Roi les chassa de sa demeure mais leur conserva son amitié, ainsi qu'à Fingolfin et à ses gens, estimant que leur faute avait déjà été amèrement expiée dans le Chaos des Glaces. Il ordonna que la langue des Noldor ne soit plus utilisée dans son royaume.
Celle-ci devint rare dans tout le Beleriand. Elle ne survécut que dans les chroniques et les poèmes des Noldor, et ne resta employée que par leurs Seigneurs.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyDim 13 Jan 2008 - 21:21

Maeglin


Aredhel Ar-Feiniel, fille de Fingolfin (surnommée "la Blanche Dame des Noldor"), avait choisi de vivre dans le royaume de son frère Turgon, à Nevrast. Elle le suivit donc dans le royaume caché, à Gondolin. Malgré la beauté de cette cité, elle se lassa rapidement, car elle voulait chevaucher loin et découvrir de nouvelles terres, comme elle en avait pris l'habitude à Valinor.
Deux cents ans après la construction de Gondolin, elle demanda à Turgon l'autorisation de quitter la vallée cachée pour se rendre auprès de son autre frère, Fingon. Après plusieurs refus, celui-ci lui céda et choisit trois seigneurs de sa maison, auxquels il ordonna de conduire la Dame à Hithlum.
Quelques jours après leur départ, elle leur fit savoir qu'elle continuerait vers le pays des fils de Fëanor, dont elle était toujours l'amie. Vaincus par sa détermination, ils la suivirent. Faute de pouvoir passer par Doriath, dont Thingol leur avait interdit l'accès, ils furent contraints d'emprunter la piste qui, longeant les noirs plateaux de Gorgoroth, passait au nord de l'Anneau de Melian. Arrivés dans la sombre vallée de Nan Dungortheb, ils furent pris dans les ombres et perdirent Aredhel. Ils entreprirent de la chercher, mais poursuivis par les créatures d'Ungoliant, ils se sauvèrent de justesse.
De retour à Gondolin, ils apportèrent cette triste nouvelle au Roi qui en fut fort affligé, et tout son peuple prit le deuil. Pourtant, Aredhel n'était pas perdue. Ayant longtemps cherché ses compagnons, elle décida d'aller de l'avant et parvint ainsi au pays de Celegorm et de Curufin, malencontreusement absents. Durant toute une année, elle demeura dans la demeure de Celegorm et prit plaisir à chevaucher à travers le pays. A mesure que le temps passait, elle s'éloigna de plus en plus, toujours solitaire. C'est ainsi qu'elle arriva dans la forêt de Nan Elmoth et y fut prise au piège.

Avec les années, les arbres de cette forêt s'étaient faits hauts et forts. Là vivait, Eöl, l'Elfe Noir. Il aimait la nuit et les étoiles, mais haïssait le soleil. Il évitait la plupart des Elfes, surtout les Noldor, qu'il tenait pour responsables du retour de Morgoth, préférant la compagnie des Nains. Ces derniers finirent par le convier par amitié dans leurs demeures, sous les montagnes. Eöl apprit beaucoup à leur contact, que ce soit dans la recherche des métaux ou dans le travail de la forge. Il inventa un métal nouveau, solide et très malléable, brillant et noir comme le jais, qu'il appela "galvorn" .
Un jour, il aperçut Aredhel qui passait sous les grands arbres de la lisière de Nan Elmoth, et la désira tout de suite. Il tissa autour d'elle ses enchantements et elle finit par arriver involontairement à la demeure d'Eöl, au cœur de la forêt.

Culture G d'Arda [en construction] Eol3afz2


Lassée d'errer, elle accepta son hospitalité puis, plus tard, devint sa femme. Eöl lui interdit la lumière du soleil, et également de revoir les fils de Fëanor et les autres Noldor. La nuit cependant, elle partait chevaucher au loin sous les étoiles.

Leur fils naquit à Nan Elmoth. Elle le nomma secrètement Lómion, " l'Enfant du Crépuscule ", selon l'ancien langage de l'Ouest. Lorsqu'il eut douze ans, son père le nomma Maeglin, " Regard Vif ". Bien que ressemblant par la stature à ses ancêtres Noldor, il était semblable à Eöl par le cœur et par l'esprit. Il accompagna souvent son père dans les cités des Nains, et apprit beaucoup sur les métaux et leur façonnement. Cependant, en l'absence de son père, il restait proche de sa mère qui lui racontait les hauts faits des Noldor.
De ce fait, Aredhel sentit se réveiller en elle le désir de revoir les siens. De son côté, Maeglin désira vivement rencontrer les Noldor, ce qui provoqua de nombreuses querelles avec son père. Ils finirent par ne plus voyager ensemble, et Eöl perdit confiance en son fils.

Or donc, au cours de l'une de leurs chevauchées jusqu'à la lisière de la forêt, Aredhel et Maeglin décidèrent de partir pour Gondolin, et ce, en l'absence d'Eöl. Lorsqu'il revint quelques jours après leur départ, Eöl, courroucé, se lança immédiatement à leur poursuite. A l'issue d'un long voyage, et après être temporairement tombé entre les mains de Curufin, il les rattrapa, juste au moment où ils empruntaient le passage secret dans les montagnes. Atteignant discrètement la porte noire, qui fermait l'accès à la vallée, il fut pris par les gardes.
Aredhel et Maeglin avaient, quant à eux, reçu un chaleureux accueil dans la cité, tant Turgon fut heureux de les voir. Maeglin, ému par la beauté de Gondolin, le fut davantage par la beauté d'Idril, la fille du Roi. Parallèlement, les gardes amenèrent Eöl devant le Roi, qui lui fit bon accueil et le traita en parent.
Mais Eöl, plein d'orgueil et de haine envers les Noldor, réclama qu'on lui rende sa femme ou à défaut, son fils. Turgon refusa de laisser partir ceux qu'il venait à peine de retrouver. Il lui laissa alors le choix entre demeurer dans la cité, ou mourir, car nul ne devait plus quitter le cercle des montagnes.
Eöl, pris de colère, lança un javelot vers son fils, refusant de le voir vivre chez ceux qu'il haïssait. Aredhel, se plaça devant Maeglin afin de le protéger. Elle mourut plus tard, car bien que la plaie ait été soigneusement pansée, on découvrit trop tard que le javelot était enduit de poison.
Turgon rendit donc son jugement. Eöl fut jeté dans le Caragdur, un gouffre de pierre noire qui s'enfonçait sous les murailles de la cité. Avant d'être exécuté, il eut cependant le temps de maudire son fils, et lui prédit une mort similaire, au même endroit. Ainsi périt Eöl, l'Elfe Noir de Nan Elmoth.

Culture G d'Arda [en construction] Eolisledtothewallszt7


Maeglin demeura à Gondolin aux côtés de Turgon et s'éleva parmi les Grands de la cité. Son cœur était cependant voilé d'une ombre, du fait de son amour sans espoir pour la belle Idril.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Nessameldë

Nessameldë

Nombre de messages : 1963
Age : 33
Race, Pays : Noldo, Lothlorien
Metier : Dame de Compagnie de Galadriel
Age du personnage : 6559 ans, très précisément!
Date d'inscription : 16/09/2005

Qui suis-je?
**Citation personnelle**: My light shall be the moon And my path- the ocean My guide, the morning star As I sail home to you...
**Aime/N'aime pas**: Son pays/Tout ce qui sent mauvais et qui a des pustules...

Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] EmptyLun 14 Jan 2008 - 2:00

La venue des Humains dans l'Ouest


Un peu plus de trois cent ans après la venue des Noldor à Beleriand, alors qu'il chevauchait seul, de nuit, dans une vallée au pied des Montagnes Bleues, Finrod Felagund aperçut des lumières et entendit des chants. Craignant d'avoir affaire à des Orques, il s'approcha lentement et observa ces êtres mystérieux. Il s'agissait en fait des premiers Humains arrivés à Beleriand. Après avoir longtemps erré dans l'Est, ils chantaient leur bonheur d'avoir -croyaient-ils- échappé à tous les dangers et trouvé une terre en paix.
Dès qu'ils furent endormis, Finrod, pris d'amour pour eux, vint s'asseoir près de leur feu mourant. Il chanta à son tour en s'accompagnant d'une harpe, et tous ceux qui l'entendirent crurent être dans un rêve.

Culture G d'Arda [en construction] Felagundoc7


Ils l'aimèrent, le prirent pour seigneur et restèrent pour toujours fidèles à la maison de Finarfin. Son aptitude à lire dans leur esprit et à interpréter leurs pensées permit à Finrod d'apprendre facilement leur langage. Il se lia d'amitié avec Bëor, leur chef.
Il fut dit plus tard chez les Eldar que les Humains s'éveillèrent en Hildorien, lors du premier lever de Soleil, et qu'averti par ses espions, Morgoth alla s'en rendre compte par lui-même. Ses rapports avec les nouveaux venus ne furent pas connus, mais ces derniers sentirent une ombre peser sur leur cœur, toute entière destinée à les corrompre et à les dresser contre les Eldar.

Felagund apprit de Bëor que bon nombre de peuples des Humains suivaient et qu'ils avaient l'intention de passer les Montagnes. Les Elfes Verts d'Ossiriand, inquiets de la venue des Hommes sur leurs terres, envoyèrent un messager à Felagund pour l'inciter à les faire quitter Ossiriand, faute de quoi ils les harcéleraient par tous les moyens. Bëor rassembla donc tous les groupes errant aux alentours et Finrod les conduisit sur les terres d'Amrod et Amras où ils s'installèrent. La région qu'ils occupèrent fut nommée Estolad, " le Campement ". Bëor quant à lui, demeura avec Felagund et le suivit en son royaume de Nargothrond, afin de le servir.
De nombreux peuples des Hommes passèrent alors les Montagnes. Les Haladins s'installèrent dans le pays de Caranthir. Puis vint le peuple de Marach qui s'installa également à Estolad et vécut en bons termes avec celui de Baran, fils de Bëor. De nombreux Eldar vinrent ensuite rencontrer ces nouveaux venus, "les Atani" comme ils étaient appelés à Valinor. Puis ce nom devint "Edain" dans la langue de Beleriand et ne servit qu'à désigner les trois Maisons Amies des Elfes. Dans les années qui suivirent, beaucoup parmi les plus jeunes et les plus audacieux partirent servir les Seigneurs des Eldar dans leurs demeures.

Les Noldor, pensant que ces nouveaux venus viendraient grossir leurs rangs dans la guerre contre Morgoth, leur proposèrent des terres dans tout le Beleriand, et de nombreux humains émigrèrent alors vers l'ouest. Cependant, Doriath leur restait toujours fermé et Thingol annonça qu'aucun humain ne pénètrerait dans son royaume tant que durerait son règne. Toutefois, Melian apprit plus tard à Galadriel qu'un homme parviendrait malgré tout à franchir l'Anneau : de grands exploits mais également beaucoup de malheurs en découleraient.
L'Ombre de Morgoth était toujours présente dans le cœur des Edain, et des dissensions naquirent en Estolad. Certains refusaient de dépendre des Eldar et voulaient des terres à eux, loin de la puissance de Morgoth et de la peur qu'il insinuait dans leur coeur. Quelques-uns partirent alors vers le Sud ou vers l'Est et disparurent des histoires de ce temps.

Cependant, Morgoth, voyant que ses mensonges ne portaient pas leurs fruits parmi les Amis des Elfes, envoya les Orques attaquer les Haladins qui vivaient alors dispersés. Halad, un de leurs chefs, rassembla ses hommes et soutint un siège dans une forteresse de bois construite à la hâte. Lors d'une sortie, Halad et son fils Haldar furent tués. Sa fille, Haleth, prit la direction de son peuple au combat. Alors que tout semblait perdu et que les Orques allaient lancer leur dernier assaut, l'armée de Caranthir accourut du nord et repoussa l'ennemi. Haleth mena son peuple vers l'ouest. Après de durs moments dans les vallées au nord de Doriath et au sud de Gorgoroth, tous parvinrent à la forêt de Brethil et s'y installèrent.

Voyant que les Hommes étaient trop mêlés aux Eldar, les Rois des Elfes leur offrirent des terres et le peuple d'Hador aux Cheveux d'Or, ancêtre des Numénoréens, prit possession du fief de Dor-lómin.
L'histoire de ce peuple fut emplie de tristesse et de hauts faits. Il n'en demeura pas moins le plus fidèle allié des Eldar.

_________________
Culture G d'Arda [en construction] Nessgo5
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Culture G d'Arda [en construction] Empty
MessageSujet: Re: Culture G d'Arda [en construction]   Culture G d'Arda [en construction] Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Culture G d'Arda [en construction]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel peuple terrien pour arda?
» Les Habitats d'ArdA
» La culture israélienne ...
» Ivan Dragunov [En construction]
» Les machos persistent

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
La Terre du Milieu : Chroniques du Quatrième Âge :: PROLOGUE :: Histoire et règlement :: Ressources-
Sauter vers: